Qui sommes-nous?

A travers des rencontres, suite aux projections et débats publics qui ont lieu à Saverdun, des citoyens cherchent à mettre en place des pratiques conviviales, non marchandes, dans le but de créér du lien social sur le territoire.

Derniers sujets
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Les jardins familiaux et partagés : une autre façon d’être solidaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les jardins familiaux et partagés : une autre façon d’être solidaire

Message par Jean Luc le Jeu 18 Avr - 17:14

Dans la revue de la Sécu, du mois de Mars. Voir aussi ICI.
Nouveaux lieux de rencontres, les jardins collectifs permettent à des familles urbaines de retrouver un coin de verdure pour y cultiver des fruits, des légumes ou des fleurs, tout en nouant des liens avec d’autres jardiniers.
Qu’ils soient partagés, ouvriers ou familiaux, les jardins parsèment nos paysages urbains ou ruraux depuis plusieurs années. Mais que sait-on réellement de ces jardins ? Quelle en est l’origine ? Ces jardins ne sont pas de simples parcelles de terre. Leur rôle est plus important qu’il n’y paraît.

  • Un peu d’histoire…

"Les premiers jardins dits "ouvriers" ont été créés au 19e siècle. Une de leur vocation était d’éloigner les ouvriers des cafés", nous explique Jean-Louis Fabry, conseiller technique à l’ARPE, agence du développement durable. "Après la seconde guerre mondiale, les jardins familiaux sont apparus. Le principe en était : une parcelle pour une famille. Le loyer était faible. Dans les années 80, le concept de jardin partagé, qui trouve ses origines en Amérique du Nord, se développe en parallèle des jardins familiaux. Depuis les années 90, l’accent est mis sur l’environnement. Les jardiniers doivent désormais utiliser des produits naturels et des installations de récupération d’eau de pluie sont construites. Le jardin doit dorénavant s’intégrer dans le paysage et l’on cherche à favoriser la biodiversité. Il constitue un outil précieux d’éducation à l’environnement. Le public se diversifie aussi, on rencontre des familles bien sûr, mais aussi des membres d’associations, de centres sociaux, des élèves, etc."

  • Une certaine idée de la convivialité !

"Si j’avais une définition à donner pour les jardins partagés elle pourrait être celle-ci : jardins écologiquement conçus, construits et cultivés collectivement par les habitants d’un quartier ou d’un village" souligne J.L. Fabry. "L’ARPE Midi-Pyrénées est le correspondant en Midi Pyrénées du réseau national des jardins partagés, le JTSE, jardin dans tous ses états. Ici comme ailleurs, les projets de jardins partagés se multiplient. Actuellement, la demande est plus importante que l’offre, d’où la nécessité de développer les nouveaux projets. La Région Midi-Pyrénées peut aider au financement des jardins partagés sous certaines conditions". Marie, jardinière à l’association des Jardiniers de Tournefeuille (31), témoigne : "Mon jardin, c’est que du bonheur. Un jardin ça vous dérouille le corps et la tête. Quel délice de préparer et manger mes légumes, d’inviter des amis et d’être complimentée. Je savoure mon travail et en traversant les autres jardins, je respire à fond toutes ces senteurs mêlées". Le jardin peut aussi favoriser l’intégration sociale des personnes en difficulté, c’est un véritable outil thérapeutique. "Il a une portée pédagogique et inspire les artistes (expositions, concerts). La participation citoyenne rejoint le souci écologique." conclut J.L. Fabry. Toute la région Midi-Pyrénées est concernée par ce mouvement de jardins partagés. Chacun pourra trouver ou "inventer" dans son département son "jardin" qui lui correspond.

  • Les jardins familiaux et partagés en Midi-Pyrénées

L’ARPE Midi-Pyrénées, avec le concours de l’association des jardiniers de Tournefeuille (Haute-Garonne), a élaboré un premier annuaire des jardins partagés et collectifs en Midi-Pyrénées (tous n’y sont pas mentionnés). Le but est de porter à la connaissance de tous, les expériences identifiées, les bonnes pratiques, les initiatives originales et de favoriser les échanges et les rencontres.
www.arpe-mip.com
www.jardinons.com
www.jardiniersdetournefeuille.org

Et aussi:
Vous avez un jardin, vous pouvez en prêter une partie à un jardinier et partager les récoltes.
www.plantezcheznous.com
www.pretersonjardin.com
avatar
Jean Luc
Admin

Messages : 104
Date d'inscription : 17/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum